Fais donc ca !

Le blog de ddschutz.

Sa Majeste Minor

On pourrait croire à une réadaptation d’un texte grec antique, mais il n’en est rien, ce conte totalement WTF est bien contemporain.

Pour résumé, un homme porc joué par José Garcia, qui d’autre aurait une telle animalité dans le cinéma français ? Un homme porc, qui agit et vit avec les porcs depuis son enfance car trouvé hors du village. Cet homme porc devient suite à son décès et son retour à la vie conscient et très éloquent. Et par un concours de circonstance se retrouve chefs du village.

Ce film mélange les discours verbeux les scènes de nudité et l’humour. On ne sait pas trop sur quel pied danser dans ce film, entre des passages qui nous font réfléchir sur notre condition humaine, et les passages ou Vincent Cassel en Faun demande “Salut l’ami, tu viens pour ta sodomie ?”

Ce film est à l’image du cinéma français un film délirant ou on se demande ce qu’on regarde, avec un peu de sexe de l’humour le tout mixé dans un maelstrom totalement déjanté.

C’est ce genre de film que l’on regarde en se disant “mais qu’est-ce que je fais devant ce film”, mais comme Jean Jacques Annaud est à la réalisation l’image est belle et on se surprend à continuer.

L’image est très Grèce antique, dans les nuances de jaune sable, on sent tout de suite la chaleur ionienne nous inonder. Le décor et l’ambiance sonore nous fait dire qu’il fait chaud, très chaud.

Mais au final, cela ne sonne-t-il pas un peu creux ? Des phrases verbeuses mixées avec José Garcia qui fait le porc. Si vous voulez une expérience cinématographique étrange, pourquoi pas. Si vous voulez voir les seins de Mélanie Bernier (Bande de coquins) assurément. Maintenant regarder tout le film juste pour une paire de seins il faut quand même être courageux.

Comments